Rétrospective Michel Folliot... 40 ans de création artistique

Rétrospective Michel Folliot. 40 ans de création artistique

Bricquebec-en-Cotentin, 12 août au 4 septembre 2017

Oze tous acteurs

Javascript doit être activé !

Créavenir
Signature Michel Folliot

Il y a actuellement 2 visiteurs connectés sur le site.

Partenaires

Mettez votre navigateur jour ou activez Javascript

Rétro 2017 : Exposition de Yann Argentin

le 27/03/2017 à 06h31





Son parcours :

Yann argentin est né à Paris en 1971 où il a vécu jusqu’à l’âge de 25 ans. Il y fait ses études de génie civil et ses premiers pas dans le monde professionnel.Passionné par le dessin, il suit les cours d’un petit atelier et y apprend les fondamentaux. C’est à cette époque qu’il ouvre ces premiers tubes de peinture à l’huile. Très influencé par les maîtres de la fin du 19 ème, ses premières œuvres sont d’abords très figuratives. Il peint au couteau et comme les impressionnistes c’est par petites touches qu’il réalise ces premières toiles

En 1995, il quitte Paris et s’installe dans le Calvados. Influencé par les rivages de la Normandie, il peint de nombreuses marines et ce sujet devient omniprésent dans son œuvre. Son intérêt pour la lumière le conduit à privilégier les ambiances du soir. Cela lui permet de travailler la complémentarité des couleurs. Il participera à de nombreuses expositions collectives sur la haute et basse Normandie, obtenant quelques prix. Il réalise ses premières expositions personnelles

En 2014 il s’installe en Dordogne et y construit un atelier. Son œuvre prend une autre direction. C’est en se coupant de toute influence extérieure qu’il entreprend des toiles plus personnelles.

En 2016 il expose à l’étranger notamment en Chine. Plusieurs galeries, sur la France, exposent ses œuvres.

Sa démarche :

Il décide dans un souci de « lâcher prise » de bannir les chevalets et accroche directement ses toiles au mur. La spontanéité devient son maître mot et pour cela Il chasse les pinceaux au profil d’outils divers et variés. Il expérimente des rouleaux, des spatules et des grands couteaux mais surtout il abandonne les petits tableaux pour des plus grands formats.

Ainsi il ne ressent plus d’obstacle entre lui et la toile. Le traitement de la lumière est toujours son objectif. Ses sujets deviennent plus urbains et industriels bien plus proches de sa personnalité. Il privilégie très souvent des ambiances nocturnes. La palette de couleurs qu'offrent ces paysages magnifie la lumière et le jeu des reflets se fait son écho. La touche devient plus large et plus amples. Sa peinture devient plus spontanée. Le mariage des rouleaux et des touches plus épaisses servent au mieux son objectif : raconter une histoire faire vibrer la toile, partager des ambiances pour transmettre des émotions.
Site officiel de Yann Argentin


Cliquez pour agrandir

Commentaires



Partenaires